21 - 04 - 2020

Des cartouches épinglées pour leur dangerosité

Presse

L'Etira (European Toner Inkjet Remanufactured association), l'association à but non lucrative regroupant plusieurs acteurs du secteur des cartouches reconditionnées ou remanufacturées, a récément alerté sur les tests négatifs menés sur 8 cartouches neuves et non d'origine (OEM).

Ces cartouches révèlent des niveaux excessifs de cobalt, de naphtalène, qui peuvent causer des symptômes d'allergie ou d'asthme s'ils sont inhalés, et contiennent également du benzène qui peut causer des dommages aux organes par exposition répétée.

L'ETIRA représente les intérêts des fabricants de cartouches d'encre et de toner et des prestataires de services connexes, des fabricants compatibles, etc. dans l'UE. Créée en 2003, elle est l'organisme reconnu pour tous les sujets touchant à cette industrie. L'ETIRA fournit une gamme de services à ses membres et à l'industrie en général.

 

Des taux inquiétants de produits chimiques dangereux pour la santé

Dans le cadre de sa mission, l'ETIRA a récemment acheté sur Amazon et fait tester trois cartouches de toner neuves non OEM par le centre d'essai expert de la LGA en Allemagne (Le label de contrôle indépendant de qualité « LGA Tested » proposé par la société TÜV Rheinland LGA product GMBH). Ce test a été étendu à 5 autres cartouches, suite à une demande d'autres acteurs du secteur. "Les résultats ont été stupéfiants : Les huit nouvelles cartouches non OEM de nouvelle fabrication ont échoué aux tests d'émissions du LGA".

Quatre cartouches présentaient des niveaux allant de 37 à 44 mg/kg de cobalt, ce qui, selon la classification de l'Agence européenne des produits chimiques l'ECHA (European Chimical Agency ou encore REACH) peut entraîner des effets nocifs à long terme sur la vie aquatique, peut provoquer des réactions allergiques ou des difficultés respiratoires en cas d'inhalation.

Du benzène a également été détecté à un niveau de 0,9 mg/kg, soit 157 % au-dessus du seuil LGA de 0,35 mg/kg. La classification de l'ECHA indique que le benzène peut être mortel s'il est avalé et pénètre dans les voies respiratoires, il peut endommager les organes par une exposition prolongée ou répétée.

Le naphtalène était présent dans sept des cartouches testées à un niveau compris entre 3,8 et 7,5 mg/kg, soit entre 280 et 650 % au-dessus du seuil de test LGA de 1,0 mg/kg. Selon la classification de l'ECHA, cette substance est très toxique pour la vie aquatique, avec des effets durables, et nocive en cas d'ingestion.

Une cartouche de test contenait 86 mg/kg d'éther de bis(2-méthoxyéthyle), ce qui est plus de 8500% au-dessus du seuil de test LGA de 1,0 mg/kg.

Vous pouvez consulter le rapport complet sous ce lien

 

Pourquoi ces produits circulent sur le marché ?

 

Dans la plupart des cas, il s'agit de cartouches d'impression appelées "clones" ou encore de contrefaçons en provenance d'Asie.

Les acteurs européens sont soumis à la réglementation européenne et pratiquent des tests réglementés avant de mettre un produit sur le marché. En ce qui concerne, les cartouches toner et jet d'encre proposées par les acteurs européens, la directive REACH est appliquée. De même, la Directive européenne RoHS, à laquelle sont soumis les entreprises exerçant en Union Européenne, (2002/95/CE) (Restriction of hazardous substances in electrical and electronic equipments) vise à limiter l'utilisation de six substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques.

En savoir plus sur la directive REACH

En savoir plus la directive RoHS

Les acteurs en dehors de l'Europe, quant à eux, ne sont pas soumis à ces mêmes directives. Ainsi les tests sur les produits chimiques entrant dans la composition des produits électroniques ou informatiques ne sont pas appliqués. Les substances dangereuses interdites ne sont pas les mêmes entre les pays. Et les pourcentages tolérés de produits chimiques, connus comme dangereux, ne sont pas les mêmes par pays.

 

Les produits Armor sont-ils concernés ?

 

good-1123013_640 (1)

 

Nos produits répondent aux normes Européennes, ils ne sont pas concernés par les taux dangereux de produits chimiques.

Nous respectons les deux directives européenes REACH et RoHs en faisant tester nos produits.

De plus nos produits remanufacturés répondent à des normes d'exigences supplémentaires :

- Nous produits sont certifiés via des labels environnementaux européens : NF, Nordic ecolabel, Blue Angel

- Une gamme écologique sur plusieurs aspects : conception, emballage. En savoir plus

- Une certification supplémentaire Qualicert

Nous alertons nos consommateurs et distributeurs sur le choix éthique et environnemental, à nous faire confiance et à choisir nos produits, plutôt que d'acheter des cartouches à des prix dérisoires et pour lesquelles les risques sur la santé sont avérés. il s'agit de notre responsabilité de respecter ces règles et de vérifier que nos produits sont conformes aux exigences européennes.

Il est de votre responsabilité en tant que consommateur de faire les bons choix au moment d'acheter.

 

 

Les cartouches compatibles sont-elles fiables pour votre entreprise ? Découvrez notre guide