26 - 05 - 2021

Comment vous assurer que les produits que vous achetez ne nuisent pas à la santé ou à l’environnement ?

Conseils d'expert

REACH - Obligations de déclaration des substances de la liste candidate.  RESCOLL réalise les analyses nécessaires | RESCOLL

Il existe un nombre important de pictogrammes sur les packagings des produits industriels révélant la qualité des produits, le respect de l’environnement ou le respect des normes de production.... Mais Lesquels sont officiels et auxquels vous pouvez vraiment avoir confiance ? 

La réglementation REACH vous apporte des réponses à cette problématique.   

 

 

Définition : La Règlementation Européenne REACH (Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals) 

 

 

Afin de recenser, d’évaluer et de contrôler les substances chimiques fabriquées, importées, mises sur le marché européen, un règlement REACH est entrée en vigueur en 2007.  Ce règlement sécurise la fabrication et l'utilisation des substances chimiques dans l'industrie européenne.  

Ses enjeux sont de l’ordre de la santé publique, de la santé au travail et de l’environnement. 

REACH a ainsi trois objectifs principaux :  

-Protéger la santé humaine et l’environnement face aux risques potentiels des substances chimiques. 

-Être transparent sur la nature et les risques des substances toxiques du fournisseurs jusqu’à l’utilisateur. 

-Sécuriser la manipulation des substances chimiques par les salariés. 

 

Qu’est-ce que la directive CLP (Classification, Labelling, Packaging ) ? 

Afin de faire respecter le règlement REACH, la directive CLP a été mise en place. Le règlement relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage est une règlementation Européenne qui a pour but de vérifier que les produits comportant des produits considérés comme chimiques, ne soient pas nocifs à la santé humaine et à l’environnement. Il consiste à faire figurer sur les étiquettes et emballages des produits soumis à cette règlementation (Médicaments, produits de cosmétiques, denrées alimentaires, ...) des pictogrammes alertant sur la dangerosité de certains composants / éléments de fabrication. 

 

Voici la  liste de pictogrammes faisant fois dans la règlementation CLP . Vous pouvez les retrouver sur les packagings des  produits que vous achetez. 

 

Il existe en effet une liste de matières premières considérées comme dangereuses, qu’il est possible d’avoir dans des produits de grande consommation mais avec un seuil minimal accepté. Si ces seuils ne sont pas respectés les produit ne peuvent cependant pas être mis à la vente.  

 

Une deuxième directive a été mis en place pour compléter le règlement REACH et c’est la directive ROHS, la directive sans plomb. 

 

Qu’est-ce que la directive sans plomb ? 

 

Depuis le 1e juillet 2006, tous les produits électriques et électroniques vendus dans l’Union Européenne doivent être compatibles avec les exigences de la norme ROHS (Restriction of the use of certain Hazardous Substances in electrical and electronic equipment.) La directive ROHS vise à limiter l’utilisation de six substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Ces six substances doivent être présentes à hauteur de 0,1% par unité de poids de matériaux homogènes.  

 

  • le plomb, utilisé dans les batteries, télévisions et écrans 
  • le mercure utilisé dans les lampes, piles
  • le cadmium, batteries, système d’alarme, protecteur nucléaire 
  • le chrome exavalent utilisé dans la photographie, peinture
  • les polybromobiphényles, le plastique
  • Les polybromodiphényléther pour les appareils électroménagers

 

Malheureusement aujourd’hui encore beaucoup d’entreprises ne respectent pas ces règlementations… L’agence Européenne des produits chimiques (ECHA) a publié le 18 novembre 2019, les résultats d’un projet concernant les substances chimiques. Cette agence a relevé que sur 682 produits fournis pour faire l’expérience, 84 ne respectaient pas les normes Européennes. Ce qui est extrêmement alarmant car ce sont des produits de grande consommation comme des vêtements, des produits électriques et électroniques, ou encore de la décoration d’intérieure… 

 

Chez Armor Print Solutions...  

 

Le respect de l’environnement et de la santé de nos consommateurs est une priorité .  Nous testons ainsi régulièrement nos cartouches d'impression afin de vérifier qu’elles respectent bien la règlementation Européenne. Pour les cartouches d’impression, nous devons par exemple respecter un seuil de matières plastiques et de substances chimiques dans la poudre de toner. De plus, nous restons très vigilants car régulièrement de nouvelles matières sont déclarées « dangereuses pour la santé et l’environnement ». Nous devons alors être constamment à jour dans le choix des composants de nos consommables d’impression. 

Nous vérifions systématiquement que nos fournisseurs et revendeurs collaborant avec nous respectent bien la règlementation REACH et ROHS pour apporter la preuve que les produits que nous utilisons dans toute notre chaine de fabrication soit bien conformes et non nocifs pour l’environnement et la santé. 

 Une fiche de sécurité (MSDS - Material Safety Data Sheet) qui confirme la composition des matériaux, est également fournie pour s’assurer du choix de nos composants.  

 

Nous allons même encore plus loin dans notre démarche, en vérifiant les composants volatils lors de la fabrication de cartouches d’impression afin de protéger nos salariés dans nos usines et la qualité de l’air au travail. 

Pour ceci des mesures sont prises afin de mesurer l’exposition des travailleurs à des anomalies :  

Comme la captation des polluants avec des boitiers détecteurs, la ventilation du local de travail et la mise à disposition d’équipements de protections individuelle. 

 

Pour en savoir plus sur nos produits reconditionnés